Ludivine ou l’indépendance

🪶 Elle aime quand ça bouge… Alors elle se bouge ! « Prête-toi ma plume » vous présente Ludivine Antonetti, une community manager aussi joyeuse et minérale que l’île qui l’a vue naître. Et si elle passe sans faillir de la compta à Insta, c’est surtout pour nourrir sa curiosité et son indépendance. Benvinuti in Corsica.

Portraits rédigés Photo et informations Ludivine épisode 13

Ludivine grandit avec la bosse des maths, et développe très tôt une âme d’entrepreneuse en herbe.

Dès l’âge de 15 ans, elle donne des cours de mathématiques dans l’étude de sa mère. Gagner sa vie, toucher un salaire, c’est important pour elle. Et ce ne sont pas ses parents, tous deux chefs d’entreprise, qui vont l’en dissuader. 💪

Toujours partante pour apprendre de nouvelles choses et découvrir de nouveaux horizons, Ludivine ne souhaite pas choisir une seule matière, une seule voie. Après son Bac S, elle s’inscrit donc en DUT gestion des entreprises et des administrations à l’université de Corte.

Rigueur des chiffres

Diplôme en poche, elle retourne à Ajaccio où elle prépare son diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) en alternance, tout en suivant les cours par correspondance. Embauchée directement à la fin de son année comme auditrice comptable, elle explore en parallèle d’autres chemins possibles : elle crée et vend des bijoux, et continue à enseigner les additions et les multiplications.

Ludivine poursuit sa scolarité sans grande conviction, et s’arrête juste avant de valider son DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion), le sésame qui aurait pu lui ouvrir les portes d’une carrière d’expert-comptable. Et elle ne le regrette pas une seconde.

Portraits rédigés - lieu préféré théâtre
Portraits rédigés - citation préférée Ludivine
Portraits rédigés - couleur préférée le rouge

Richesse des projets

Après la naissance de son premier enfant, Ludivine ressent une envie de changer. De rythme, de priorités, de contexte. Son congé parental est pour elle l’occasion de réfléchir à ses envies profondes, à son besoin de liberté, à cette culture entrepreneuriale qui est présente en elle depuis longtemps.

Elle a toujours aimé les réseaux sociaux. Les échanges. Les rencontres. Les projets. Et si, plus jeune, elle n’avait pas vraiment pensé en faire son métier, elle réalise désormais que c’est possible. Pendant sa formation de community manager, elle s’épanouit dans la mise en œuvre de projets humains et concrets. Alors elle franchit le pas et crée son auto-entreprise.

Portraits rédigés - lecture préférée roman
Portraits rédigés - mot préféré Ludivine
Portraits rédigés - personnage de série préféré Rachel

Saveur des mots

Aujourd’hui, Ludivine accompagne les professionnels du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration dans leur communication digitale. Elle définit leur stratégie, identifie leurs cibles, échange avec leurs clients. Elle travaille principalement sur Facebook et Instagram, avec des professionnels venus (beaucoup) de Corse et (un peu) d’ailleurs.

Aimer les chiffres ne l’empêche pas de travailler les lettres. En effet, Ludivine rédige souvent : des posts, des articles, des commentaires… Elle apprend à choisir ses mots, à travailler leur combinaison. Son credo ? Rendre la communication accessible aux petites entreprises qui n’ont que peu de moyens pour se faire connaître.

Force des images

Ce qui lui plaît avant tout, c’est de découvrir l’intérieur des établissements. Chacun a sa personnalité, son histoire, son atmosphère. Et pour aller encore plus loin dans les services qu’elle propose à ses clients, elle intègre petit à petit une nouvelle compétence.

Après les chiffres, après les mots, Ludivine s’emploie à faire parler les images. Dans un monde où le visuel prend de plus en plus de place, elle utilise la photographie pour valoriser ses clients. Et elle adore ça ! C’est une nouvelle corde à son arc. Car Ludivine se renouvelle sans cesse, pour offrir à ses trois fils l’image d’une maman libre et engagée. A bon entendeur… 🗽


©️ Marion Haug / Scribox – décembre 2023. Merci à Ludivine de s’être prêtée au jeu de « Prête-toi ma plume » !

Et vous… Vous êtes prêt à vous faire tirer le portrait ?

LinkedIn
Share
Verified by MonsterInsights