Amélie ou l’adaptation

🪶 Nul besoin de partir loin pour faire de belles rencontres ! Car l’auteure de votre série rédigée a trouvé l’héroïne de ce nouvel épisode… juste sous son nez, dans son bureau de tous les jours. C’est donc un vrai plaisir de vous présenter aujourd’hui Amélie Lecomte, freelance et heureuse de l’être, spécialiste de la communication digitale, qui vit et travaille au rythme de ses émotions.

Portraits rédigés Photo et informations Amélie épisode 19

Trois petits tours et puis s’en va. Si le parcours d’Amélie s’ouvre par un détour par Tours, c’est dans les bagages de son entourage qu’elle prend ensuite son envol.

Un envol long courrier qui l’emporte d’île en île, avec un sens de l’adaptation à toute épreuve et une double insularité qui, chez elle, rime avec ouverture et attention à l’autre. 🏝️

Amélie se nourrit de ses ressentis et de ses émotions pour enrichir aussi bien sa vie sociale que ses ambitions professionnelles. Donner du sens, vibrer à l’unisson, mettre en lumière compétences et personnalités, aller au fond des choses : tel est son credo. 

Horizons lointains

C’est dans les rêves de sa mère, fille d’un militaire ayant fait le tour de la planète au fil de ses affectations, que naît l’envie de vivre sur une île. Et ce sera Mayotte, où toute la famille déménage quand Amélie n’a que sept ans. Un avion pour eux, un cargo pour les bagages, et voilà une nouvelle vie qui commence.

La culture, le climat, la langue : tout est bien différent de sa Touraine natale ! Alors Amélie s’adapte, rencontre, écoute. Elle apprend et grandit sous le soleil de l’Océan Indien, où elle reste jusqu’à la sixième.

Portraits rédigés - mode d'expression préféré image
Portraits rédigés - citation préférée Amélie
Portraits rédigés - mode d'écriture préféré stylo

A tè Corsica

Une île en appelant une autre, c’est ensuite en Balagne qu’Amélie atterrit. Elle fréquente le collège, le lycée, son père crée une entreprise, sa mère trouve ses marques… Amélie a de bons résultats sans trop d’efforts, et une fois le Bac en poche, se pose la question de son orientation. Un sujet presque aussi épineux que le maquis corse !

L’évènementiel, peut-être ? Amélie tâtonne. Alors elle se fie à son intuition, ou plutôt à son amitié, puisque que c’est pour rejoindre une copine qu’elle s’inscrit en GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) à Corte. Une expérience qui ne durera finalement qu’une année, parce qu’en compta, c’est la cata.

Portraits rédigés - lecture préférée roman
Portraits rédigés - mer ET montagne - la Corse
Portraits rédigés - héros préféré Robin des Bois

Les parents d’abord

Amélie change de voie et obtient un DUT Techniques de Commercialisation, tout en travaillant comme animatrice auprès d’enfants et d’adolescents. L’indépendance, déjà… Pour apprendre à voler de ses propres ailes, elle quitte l’Île de Beauté et s’installe à Lyon. Une Licence, une alternance, un premier emploi dans une agence d’évènementiel : tout s’enchaîne bien.

Mais à nouveau, l’affect reprend le dessus. Elle repart donc en Corse pour travailler au développement de l’entreprise de son père. Marketing, relation clients, stratégie, finances : Amélie est partout à la fois. Une fois que tout est remis sur les rails, elle cherche le changement. Objectif : Ajaccio, où à défaut de job de rêve, elle accepte un contrat alimentaire.

Digitaliser la comm’ des entreprises corses

C’est pendant le confinement, pour aider une amie à poursuivre son activité, qu’elle commence à travailler sur les médias sociaux, l’image de marque, la création vidéo… Une adaptation aux circonstances qui relève presque du hasard, avant de se transformer en révélation. Amélie multiplie les formations en marketing digital, et trace joyeusement sa route.

💻 Depuis trois ans, elle s’occupe du référencement, de la création de contenus et des réseaux sociaux des freelances et des petites entreprises corses. Cibles, messages, objectifs, stratégie : avec elle, la communication digitale est au service de l’émotion, et non l’inverse. L’humain avant l’outil : voilà tout Amélie !


©️ Marion Haug / Scribox – mars 2024. Merci à Amélie de s’être prêtée au jeu de « Prête-toi ma plume » !

Et vous… Vous êtes prêt à vous faire tirer le portrait ?

LinkedIn
Share
Verified by MonsterInsights